Dessins - Plaisirs

Photo de fusains classiques

Votre premier matériel de dessin

Nous verrons :

Lorsque l’on veut apprendre à dessiner, on se demande bien souvent quel matériel on doit acheter. On a bien quelques crayons graphites achetés en grande surface, mais est-ce qu’ils peuvent convenir ? Et puis, est-ce que cela va entrer dans votre budget ? Ici, nous parlerons vraiment que du premier matériel, juste pour commencer. Si le dessin vous convient, d’autres achats suivront.

Où acheter votre matériel

Vous avez plusieurs possibilités pour acheter votre matériel de dessin:

  • Les grandes surfaces : j’aurais tendance à éviter sauf pour le papier. En effet, certaines grandes marques y vendent le même papier qu’en magasins spécialisés. Vous pouvez y trouver du papier calque, du papier de couleur, du papier Bristol, etc. Et puis, vous verrez que le papier machine de 80g/m² peut être très utile.
  • Votre papeterie de quartier : très bien pour acheter le papier de tous les jours mais je n’ai pas encore vu de petite papeterie vendre du papier de qualité Beaux-arts. Indiquez-moi dans les commentaires si je me trompe.
  • Un magasin spécialisé Beaux-arts : c’est une excellente solution. C’est d’ailleurs dans ce type de magasin que j’ai acheté mon premier matériel. On a le choix, des conseils de la part des vendeurs (s’ils sont compétents) et on peut faire des affaires quand ils achètent en grosses quantités. Certains ont des catalogues qui leurs permettent de proposer des produits qui ne sont pas en magasin avec des délais de livraison assez courts.
  • les sites de vente sur le net : je ne les conseillerai qu’une fois que vous aurez acquis de l’expérience dans l’achat de votre matériel car vous ne pourrez pas avoir de conseil de leur part. Chez eux, pas de cas par cas. Par contre, vous pouvez avoir un certain choix (et encore, cela dépend des sites). Ils font souvent des remises qui peuvent être intéressantes mais n’oubliez jamais d’ajouter les frais de transports et autres frais annexes comme les frais d’assurance. Disons que leur principale qualité est que l’on a pas à se déplacer.

La qualité de votre matériel

Surtout, prenez de la qualité. C’est peut être plus cher mais un produit de mauvaise qualité ne vous servira à rien et vous finirez par le jeter à la poubelle.

Photo montrant le matériel que j'ai utilisé

Mon matériel de fusiniste sur ce dessin ©

Un crayon graphite de mauvaise qualité contiendra des parties dures dans la mine et cela risque de griffer votre dessin de façon irréversible. De plus, le bois sera plus dur et difficile à tailler ce qui risque d’endommager la mine. Autre exemple: une gomme de mauvaise qualité va entraîner le graphite avec elle et laissera des marques très difficile à faire partir (voire impossible).

Ne vous fiez pas toujours au prix. Ce n’est pas parce que c’est cher que c’est de la qualité même si c’est souvent le cas. En fin d’article, je vous indique quelques marques.

Comment choisir selon votre budget

Nous allons partir du matériel minimum et nous l’augmenterons petit à petit selon vos finances et vos envies.

Vous êtes fauchés comme les blés :

Apprendre le dessin, ce n’est pas du tout onéreux. On peut même dire que c’est l’un des loisirs les moins chers. Il vous faut :

  • Un crayon de qualité 2B (je vous conseille de lire notre article sur le crayon graphite pour comprendre la graduation des crayons).
  • 1 gomme dite ‘mie de pain’ de qualité et une gomme normale ;
  • Du papier acheté en magasin spécialisé de qualité moyenne en 125g/m² minimum ;
  • 1 bloc de feuilles papier machine au format A4 que vous pouvez très bien acheter en grande surface;
  • 1 support : une planche à dessin ou une planche en bois.
  • un cutter et un grattoir ou un simple taille-crayon mais de qualité ;
  • Un chiffon non pelucheux ;
  • une plume propre d’oiseaux (les meilleures sont les plumes d’oie ou de canard) pour enlever les déchets de gomme sur votre dessin. Personnellement, j’utilise une brosse très douce à poil long avec un manche en bois.
  • Un carnet de croquis ( vous pouvez en trouver à partir de 5 euros).
mon bureau et chevalet de table

Bureau et chevalet de table @ Sandy taillan

C’est le strict minimum. Chaque produit sera plus approfondi dans d’autres articles comme celui traitant du fusain. Le papier en 125g/m² est d’une densité tout à fait correcte pour réaliser des dessins dits ‘léchés’, alors que le papier en 80g/m² vous servira surtout pour vos petits exercices et votre travail préparatoire. Je l’utilise beaucoup. Pour le support, je sais ce que vous allez me dire : ‘ je dessine à plat sur ma table, je n’ai besoin de rien d’autre’. Il faut savoir que dessiner à plat sur une table n’est pas recommandé pour au moins deux raisons : problème de dos et vous faussez la perspective de votre dessin. Nous y reviendrons dans un autre article qui vous expliquera comment vous en servir. Mais utilisez une planche à dessin, même en carton rigide.

Vous ne voulez pas vous ruiner

Les mêmes achats qu’au paragraphe précédent avec en plus :

  • Une petite augmentation de la gamme de crayon en rajoutant le HB, et le 6B ;
  • Une boite de fusain de taille M et doux ;
  • du fixatif pour dessin au fusain (non, pas de fixatif pour cheveux) ;
  • Une règle d’au moins 40 cm (pour la perspective) ;
  • Un chevalet de table ;
  • Des pinces à dessin plutôt que des pinces à linge ;
  • Estompe papier ;
  • Un pont (utile avec le chevalet) ;
  • Un appuie-main (utile aussi pour le chevalet).
  • Un scotch repositionnable comme ceux pour la tapisserie ;
  • Un rouleau de bande de papier adhésif mouillable à l’eau (si vous voulez faire du fusain avec un fond mouillé);
  • Un fil à plomb ;
  • Une petite éponge réservée pour le dessin ;
  • Une planche en bois de qualité contreplaqué marine de 50 x 40 cm et de 1.5 cm d’épaisseur si vous voulez pouvoir mouiller votre feuille de papier.

Vous avez envie de vous faire plaisirs et vous pouvez dépenser un peu plus :

Nous partons toujours du principe que l’on veut apprendre le dessin et non chercher simplement à s’ amuser. Donc, nous n’avons pas besoin de crayon pastel (sauf 3 ou  4 couleurs) ou de crayon de couleurs.

  • Des crayons graphites 2H, HB, B, 2B,4B, 6B, 8B et 9B si possible ;
  • Un crayon pastel blanc (de marque Conté ou KoH-I-Noor) ;
  • Un crayon-fusain ;
  • Un crayon sépia ;
  • Un crayon pastel sanguine ;
  • un crayon ‘pierre noire’ ;
  • Du papier en rouleau de couleur gris clair en 110g-120g/m² minimum pour faire des exercices avec les crayons sépia, pierre noire et/ou le fusain et le crayon sépia ;
  • Un lot de papier de qualité standard au format A3 ;
  • Du papier A4 et A3 de couleur différente en 160g/m² ;
  • Si vous en avez la possibilité, et surtout la place, je vous conseille un chevalet classique plutôt qu’un chevalet de table.

Vous pouvez dépenser sans compter pour votre toute nouvelle passion :

boite KIN 1500Dans ce cas, je pense que vous pouvez investir dans un atelier :

  • Un chevalet ;
  • Une table à dessin style architecte ;
  • des meubles de rangements aussi bien pour le matériel que pour les dessins que vous allez faire ;
  • coffret complet de crayon comme ceux de D. Kassan ;
  • poudre de fusain ;
  • taille-crayon électrique ;
  • gomme électrique ;
  • etc….

Et de quelles marques ?

Je ne peux vous conseiller que ce que j’ai testé. Sachez aussi que cette liste peut être subjective par rapport à mon ressenti. Vous devrez vous faire votre propre opinion par la suite. Mais je pense que ce petit inventaire sera utile au débutant.

Pour les crayons : J’utilise la marque Koh-I-noor, mais elle n’est pas forcément facile à trouver. Si vous y arrivez, achetez les ‘1500 professional graphite’ ou encore mieux, les ‘1900 Toison d’or’ qui sont plus doux et plus noirs.
Très bien aussi : les Faber-Castell 1900. Pour les crayons esquisses sépia, sanguine, blanc, et crayon fusain, j’ai la marque Conté, Koh-I-Noor et Faber-Castell. Mon crayon ‘pierre noire’ est de marque Koh-I-Noor.

Pour les gommes : J’aime les gommes ‘mie de pain’ un peu dur comme les Koh-I-Noor et j’utilise aussi les Honsell. Pour les gommes standard, j’utilise un crayon-gomme de chez Faber-Castell et la marque Staedtler pour la gomme de forme classique.

Le papier : Pour le papier machine, pas de marque particulière. Pour le papier 125g/m², j’utilise du papier de chez Dalbe. Pour le papier Bristol, le papier calque et le papier de couleur : Le papier Canson. Je n’utilise pas de marque spéciale pour le papier en rouleau, et le papier recyclé convient aussi.

Pour tailler mes crayons : J’utilise un cutter et une planchette affûtoir car j’aime dessiner avec de grandes mines libres. Il y a une façon de faire pour ne pas casser sa mine et ne pas risquer de se blesser : j’en parlerai dans un article.
Pour les amateurs de taille-crayon classique : n’achetez pas de taillle-crayon gadget. Il doit pouvoir accepter des crayons de grosseurs différentes.

Pour le carnet de croquis, je n’utilise pas de marque particulière car je ne fais pas d’aquarelle. Par contre, évitez ceux à spirale car les feuilles ne sont pas très stables. Le papier doit être un peu épais.

Le fusain : il doit être de qualité, c’est impératif.

Le chevalet : je n’ai pas de marque précise. Par contre, si vous voulez aussi faire de la peinture maintenant ou plus tard, je vous conseille un chevalet qui s’incline vers l’arrière mais aussi vers l’avant.

 

En conclusion

Pour commencer l’apprentissage du dessin, pas besoin de grand chose. Puis au fur et à mesure, vous compléterez votre équipement. Surtout, faites-vous plaisir ! Je n’ai pas parlé des portes-mines et mines graphites car je les utilise peu : j’ai beaucoup de mal à trouver des mines très douces comme le 6B et plus, je reste donc à mes bons vieux crayons.

Répondre à Arya74 Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

32 commentaires sur "Votre premier matériel de dessin".

Publicité

Les Catégories du site :