Logo de Dessins et Plaisirs

Mon premier matériel (suite et fin)

Bonjour,

Dans un précédent article, je vous ai parlé de mon premier crayon et de ma première gomme ! Aujourd’hui, nous allons parler du papier et du support.

Le papier

A mes débuts, et même encore maintenant, j’utilisais :

  • Le papier machine 80g/m² pour mes exercices et essais;
  • Le papier de 125g/m² blanc pour les dessins dits « finis ».

Il existe plusieurs marques, et cela n’a pas vraiment d’importance pour le papier machine. Par contre, pour le papier plus épais, je prend celui de la marque Dalbe. Il a l’avantage d’être d’un bon rapport qualité-prix. Il existe cependant d’autres marques, et de très bonnes qualités. Je dirai qu’une seule chose : à vous de faire des essais et de prendre celui qui vous convient le mieux.

Il faut savoir que j’utilise souvent le verso d’une feuille car il est plus lisse, le rendu est moins granuleux et c’est, je trouve, plus agréable.

Le support

Vous allez devoir dessiner sur un support. Il peut s’agir de votre table, tout simplement. Toute surface bien plane fera l’affaire, même horizontale. J’ai d’ailleurs dessiné ainsi.

Mais voilà, dès que vous dessinerez de la perspective, vous aurez plus de facilité avec un plan incliné ou à la verticale. Il faut savoir une chose : la perspective est partout ! Elle se retrouve dans les paysages (urbains ou non), les objets, mais aussi dans les personnages, les visages. Il est donc plus facile (en tout cas pour moi) de dessiner à la verticale ou sur un plan fortement incliné.

Un chevalet
Mon chevalet de table

Vous pouvez utiliser une simple planche que vous calez sur vos genoux. Mais franchement, je préfère le chevalet. Et comme j’ai des difficultés à rester longtemps debout sans bouger, j’ai acheté un chevalet de table. Il ne prend pas beaucoup de place, et on peut l’incliner très facilement. Je l’utilise dans 95 % de mes dessins.

Il vous faut aussi une planche sur laquelle fixer le dessin. Ne la prenez pas trop fine et elle doit pouvoir être mouillée.

Je vous explique dans cet article pourquoi la planche peut être mouillée.

Voilà, vous en savez maintenant un peu plus sur le matériel de base.

mon espace dessin

Sachez que j’ai acheté mon chevalet de table en septembre 2008 en promo à 17,00 €. Je dis cela pour tout ceux qui pensent qu’un chevalet de table coûte cher 😉

Si vous avez des questions, vous pouvez utiliser les commentaires, je ferai mon possible  pour y répondre.

PS. : je vais refaire le dessin de mon chevalet car : Les dimensions ne sont pas respectées, et il en manque un bout. Je n’ai pas assez préparé mon dessin on dirait !

Articles qui pourraient vous intéresser :

Le crayon graphite
Le fusain
Matériel utilisé par D. Kassan
Cours de dessin

1 commentaire :

  1. Pour ce qui est du support du dessin (j’entends par là la table ou le chevalet) il est préférable, surtout pour un dessin de grandes dimensions, de privilégier le mode vertical. Le travail sur un plan horizontal peut induire des erreurs de perspectives (puisque nous avons déjà une vue en perspective du papier). Cela dit, comme je privilégie les petits formats, la plupart du temps je travaille sur une table. Félicitations pour le dessin du concours qui est très réussi.

    P.S. de Sandy : Je me permet de remettre l’adresse web d’un article de Margaret, car le lien en adresse web ne fonctionne pas : Margaret sur Obiwi

Laisser un commentaire, cela me fera plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.