Logo de Dessins et Plaisirs

Essais sur les vêtements noirs 1

Bonjour,

La couleur noire
Noir

Toujours dans ma quête de la réalisation de personnage, j’ai essayé de peindre à l’huile le personnage de femme sous cape. Si, souvenez-vous, c’était celui de cet article. Je vais vous montrer le cheminement qu’a fait mon cerveau pour essayer de réaliser cette peinture. Cheminement très tortueux, vous allez vous en rendre compte.

J’ai donc tendu une feuille de papier A4 sur lequel j’ai au préalable imprimé le dessin du personnage, mais en le multipliant (grâce à un scanner et à Gimp). Cela me permet d’avoir ainsi plusieurs essais à faire sur la même page et sans avoir à tout redessiner.

Très vite, je me suis posée des questions :

  • Comment rendre la couleur noire ?
  • Comment rendre un effet de volume avec la couleur noire ?

Par la suite, une autre question c’est posée à moi : le noir est-il vraiment noir, en tout cas, pour les vêtements. (Mon cerveau  n’étant pas capable de penser pour le moment au noir dans d’autres objets).

1ère question : comment rendre la couleur noire ?

Oui, je sais, il existe :

  • Le noir ivoire (PBK9);
  • Le noir de mars (PBK11);
  • Le noir de fresque (PBK6/7);
  • La laque noire (PBK1);
  • Le noir de bougie;
  • Le noir de vigne;
  • etc, etc….

Liquide noirMais voilà, mon professeur de dessin, qui est aussi un très bon peintre, nous a déconseillé d’utilisé le noir d’ivoire, mais plutôt de créer nous même cette couleur (et je ne connais pas les autres).

On peut créer du noir en mélangeant deux couleurs :

  • du bleu d’outremer et de la terre de sienne (voir la vidéo sur ma palette de peinture à l’huile);
  • du bleu d’outremer avec de la terre d’ombre brûlée (on obtient un noir charbon);
  • du bleu d’outremer avec de la terre de sienne brulée (noir argenté);
  • du bleu de Prusse avec de la terre d’ombre brulée ( noir vert : ton froid);
  • Alizarine cramoisie et vert pthalo (N’ayant pas d’alizarine, je n’ai pas pu tester).

Il doit en exister encore beaucoup d’autres. On obtient donc soit des noirs neutres, soit des noirs chauds ou des noirs froids. Tout dépend de ce que vous voulez faire.

Dans mon cas, j’ai choisi le noir charbon avec le bleu d’outremer et la terre d’ombre brûlée.

Je prépare donc ma palette avec mes couleurs, et me voilà entrain de peindre….. puis, blocage !! Au bout de 5 mn ! La capuche de mon personnage….. il y a un peu de lumière normalement dessus ! Comment rendre cette lumière….. avec du noir….. ? Cela aurait été du gris, j’y aurais rajouté du blanc…. mais là….

Bon, comme il y avait un peu de fumée au dessus de mon cerveau….. j’ai fait une pause et j’ai tendu une autre feuille pour faire des tests. Je vous montre cela dans le prochain article.

5 commentaires

  1. Pov’ cerveau ! Et après ça on se demande pourquoi on a des migraines …
    Parce que si le noir n’est pas noir, alors qu’est ce qui est noir, mais aussi le blanc alors, il n’est pas blanc ?
    Comment faire ??? Mal à la tête ! 🙁

    • Oh làlà ! Il ne fallait pas me parler du blanc !!! 🙁
      Justement, le blanc est rarement…… blanc, enfin en peinture en tout cas ! Ce n’est pas moi qui le dit mais cette artiste :
      Lori MCNee
      Comme il y a toujours des formes et des ombres, le noir et le blanc, ne sont pas ce qu’ils paraissent !
      Migraine, migraine…….

      En tout cas, merci pour le commentaire Christine 🙂

  2. Alizarine cramoisie et vert pthalo (N’ayant pas d’alizarine, je n’ai pas pu tester).
    c’est le mélange que j’ai fait sur mon travail couleurs de provence , au niveau des cyprès @+

Laisser un commentaire, cela me fera plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.