Logo de Dessins et Plaisirs
essai peinture du d'une femme de profil

Portrait de femme de profil 2

Il y a maintenant un peu plus d’un an, j’ai dessiné le portrait d’une femme, modèle du cours de dessin DTO.
J’ai décidé en début d’année de la peindre. Mais je n’ai pas repris mon dessin d’origine, j’ai juste fait un croquis vite fait.

J’ai tenté de la peindre en couleur, mais la photo d’origine n’était pas vraiment de bonne qualité pour la peinture, je n’ai donc pas eu beaucoup d’indications des couleurs. De toute façon, je voulais surtout m’entrainer au modelage de la forme dans le visage.

Je me suis très rapidement heurtée au problème du débordement. En effet, ne sachant pas encore très bien manipuler les différents pinceaux, et utilisant très probablement trop de peinture, j’ai allégrement débordé sur les traits du visage. Cela a pour conséquence de rendre le portrait moins réaliste.

Autre soucis, trouver les bonnes couleurs de chairs. La couleur est un gros problème pour moi. Je n’arrive pas à la visualiser correctement sur ma palette ni à créer cette couleur en me rapprochant le plus possible de la couleur réelle. C’est dû bien sûr à mon inexpérience mais on dit aussi qu’il faut des années de pratique pour arriver à devenir un bon coloriste. D’ailleurs, c’est un métier à part entière.

Voici mon essai de peinture :

essai peinture du  d'une femme de profil
Portrait réalisé sur un format A5 environ

Comme vous pouvez le constater, la peinture n’était pas encore sèche lorsque j’ai pris cette photo. Pour le réaliser, j’ai utilisé la palette de couleurs préconisée par M. Bouvier pour la chair. C’est un essai que je n’ai jamais fini. Il aurait fallu faire des couches supplémentaires : les cheveux ne sont pas fini par exemple, ce n’est qu’un aplat de couleurs noires.

Je suis restée un moment sans faire de portrait après cela. Il faut dire aussi qu’il me manquait des tubes de couleurs correspondant à ceux de M. Bouvier. J’ai dû patienter un peu avant de pouvoir les acheter.

 

 

2 commentaires

  1. Bijour : Perso je ne me suis encore jamais confronté à la carnation et ça ne saurait tarder car j’ai un petit défi à relever ,et là je verrai la valeur du peintre au pied du chevalet ce sera une peau bronzée le tout est d’avoir la bonne teinte , on verra bien . Toi tu auras cet avantage sur moi tu as osée et c’est bien Bravo . @+

    • Bonjour Claude et merci pour le commentaire 🙂
      C’est tout le problème, trouver la bonne teinte. Je me ferai un plaisirs de voir cela sur ton blog.
      Sandy.

Laisser un commentaire, cela me fera plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.