Logo de Dessins et Plaisirs

Une couleur peut en cacher une autre

Pour un exercice du cours de peinture PTO, mon professeur nous a demandé d’utiliser de la terre de sienne brûlée (couleur de peinture), mais…. j’ai eu un problème….

Grâce à la vidéo du cours, je vois que la terre de sienne brûlée du professeur donne un joli rouge foncé. Mais lorsque j’étale ma terre de sienne brûlée, j’obtiens une couleur marron. Après plusieurs essais infructueux pour obtenir ce rouge (étalement, rajout de médiums….) j’ai dû me rendre à l’évidence : la couleur n’était pas la même. Non, non, je ne me suis pas trompée de tube !

J’ai cherché à comprendre et mon attention se porta sur la marque et la qualité de la peinture. Mon professeur utilise de la peinture extra-fine de Winsor & Newton alors que j’utilise de la Pébéo fine.

Je pensais que cela n’avait pas d’importance puisqu’il s’agissait d’une couleur assez classique. Erreur !

J’ai fait des recherches sur le net et je me suis aperçue que les noms de couleurs ne sont pas « réglementés » alors que les pigments utilisés dans les tubes de peintures sont référencés.

Voici une petite comparaison de la peinture ‘terre de sienne brûlée’ de marques différentes :

tableau comparatif pour la peinture
Comparaison des pigments

Le code PR101 est considéré comme rouge alors que le PBR7 est considéré  comme une couleur brune. (voir la page des pigments sur wiki).

Vous comprenez bien que changer de marque n’est pas sans conséquence surtout si vous avez une peinture en cours. Il vous faudra d’abord rechercher dans les nuanciers pour trouver une couleur aussi proche que possible de la votre. Je vous invite à visiter les sites  des différentes marques mises à votre disposition et à faire des comparaisons.

Nuancier huile extra-fine de Winsor & Newton

Nuancier Pébéo fine et nuancier Pébéo extra-fine

Nuancier Lefranc Bourgeois

Nuancier huile extra-fine de Sennelier

Liste des pigments de couleurs sur Wikipédia

7 commentaires

    • Je sais je sais, les retours de vacances sont toujours durs. Mais je te signale juste en passant que la réponse à ta question est….. dans le texte. 😉

  1. Vi, très dur le retour 😉
    J’ai voulu dire : hé oui, les teintes diffèrent d’une marque à l’autre, as-tu la même marque que le prof de PTO ? :p (Ben quoi tu peux avoir acheté des nouveaux tubes) 😉

  2. Bonjour Sandy,
    Le TSB n’est pas rouge. C’est plutôt un brun orangé.
    Et, certes, il y a des différences d’une marque à l’autre qui me perturbent aussi.

    Ce que je constate, c’est que vous parlez de deux choses différentes : vous êtes dans le réel avec vos tubes en main… et votre prof, vous la voyez en video. C’est tout différent car vos tubes, vous les voyez directement tandis que vous dépendez de votre écran pour voir les réalisation de la prof. Or, la calibration de votre écran peut vous présenter les couleurs comme elles ne sont pas sur la palette et les réalisations de votre professeur. L’écran peut biaiser ce qu’il vous présente.

    En tout cas, il y a une certitude, le TSB n’est pas rouge. Le rouge qui s’en rapproche est le rouge de mars.
    La meilleure chose à faire consiste à aller chez un fournisseur dans la réalité et de prendre le temps de regarder les teintes en ouvrant les tubes.
    Pour vous y retrouver, les nuanciers sur internet n’aident pas davantage.
    Comme vous vous référez à internet et que l’image a de l’importance pour vous, vous pourriez aussi faire calibrer votre écran.

    Bien amicalement,

    Patricia

    • Bonjour Patricia,
      Je suis d’accord avec vous, les couleurs à l’écran ne sont pas les mêmes qu’en réalité, même si j’ai déjà essayé de calibrer mon écran. (avant le dessin, j’étais une photographe amateur travaillant sur ordinateur). Mais je n’ai pas les moyens de le faire avec du bon matériel.

      Par contre, comme je connaissais le problème des couleurs avec les écrans d’ordinateurs, j’ai cherché dans les données des fournisseurs. Et effectivement, la plupart du temps, le TSB contient du pigment brun …. sauf Winsor & Newton ! Il utilise un pigment rouge dans la composition de sa peinture ! Sennelier utilise aussi du pigment rouge mélangé avec des pigments noirs. Vous pouvez d’ailleurs le constater dans le tableau sur la comparaison dans cet article. Pour mieux comprendre, vous avec les codes couleurs dans le dernier lien.
      Vous avez aussi raison sur les nuanciers vus sur un écran, c’est pourquoi, je demande toujours des nuanciers imprimés lorsque je vais dans un magasin de Beaux-arts. Hélas, ils n’en ont pas souvent !
      J’espère que ma réponse vous satisfera, et je vous remercie de votre passage sur mon blog 🙂
      Sandy.

  3. Bonjour Sandy. Merci pour vos articles bien construits. Je voulais juste signaler (à moins que cela n’ait été fait dans votre site et que cela m’ait échappé) que la marque Pébéo, bien que française (Siège en Provence) fait fabriquer ses couleurs donc ses tubes en RPC (Chine continentale), ce qui explique que les tubes de cette marque soient très bon marché sur les rayons de nos marchands de produits artistiques, comparée aux autres. Je ne mets pas en doute la qualité des pigments/liants Pébéo, mais pour des raisons d’éthique, et parce que je je préfère que nos emplois restent en France (ou en Europe), je sacrifie mes investissements couleurs pour des produits un peu plus chers, mais fabriqués en France (Sennelier, Lefranc Bourgeois, …), ou aux Pays-Bas (Talens, Old Holland…) , en Allemagne (Schmincke, Lukas … bien que ces derniers fabriqués en UK), en Belgique (Blockx) , en Italie (Maimeri Artisti …) ou en UK (Winsor & Newton, Daler Rowney, Michael Harding…) avec ou sans Brexit. En effet, ces marques (parmi d’autres) ont conservé leurs élaboration dans leurs pays respectifs, respectant nos normes sociales et environnementales, ce qui n’est pas évident pour la Chine continentale… Quant aux fabricants américains (Daniel Smith…), pourquoi pas, mais quel intérêt, à qualité égale (mais au coût souvent plus élevé ), d’acheter un produit  »très longue-distance » alors que nous avons les meilleurs fabricants du monde en Europe ! Voilà ce que je voulais surtout dire au sujet de Pébéo, mais bien entendu, chacun est libre de ses choix. Il faut juste que le consommateur soit informé.

    • Merci pour votre commentaire Paul-Jacques, et merci de soulever le problème de la provenance des pigments ainsi que du lieux des usines.
      Lorsque j’ai écrit cette article, j’étais hélas au chômage, et j’utilisais cette qualité de peinture à défaut de pouvoir m’acheter autre chose.
      Petit à petit, tube par tube, j’ai pu m’acheter de la peinture de meilleure qualité, même si ma situation financière n’est pas extraordinaire, loin de là.

      Je suis d’accord avec vous, il vaut mieux acheter français ou au pire européen, mais hélas, la société peut être française et avoir ses usines en chines ou en Tunisie d’après un articles paru dans « Les-échos » : https://www.lesechos.fr/2015/04/pebeo-reste-lexpert-de-la-peinture-creative-242068. et il est parfois difficile de s’y retrouver dans la provenance réelle des produits.
      je ne parle même pas de ceux qui existaient en France, mais plus maintenant. Je pense par exemple à de l’huile de noix cuite.
      Votre commentaire mériterait des recherches plus poussées. Peut être le sujet d’un nouvel article quand je me remettrais à l’écriture de ce site …..

Laisser un commentaire, cela me fera plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.