Logo de Dessins et Plaisirs
photo de ma petite palette

La palette verticale en peinture à l’huile

This article for English Speakers

Comme vous le savez peut être, ce site comprenait un forum de discussion qui n’existe plus maintenant. Sur ce forum, j’avais posté un lien vers une vidéo de D. Kassan : il peignait en direct (grâce à Hangout de Google+) et on pouvait voir sa palette de peinture. J’ai eu un bref échange avec l’une de nos membres sur sa palette qu’il maintenait verticalement sur son chevalet. Cela m’a donné l’idée de cet article.

C’est toujours intéressant de voir quelqu’un entrain de travailler : on peut voir ses coups de crayon ou de pinceau et on peut voir son matériel. Suite à cet échange sur le forum, j’ai décidé de vous montrer la disposition de ma palette pour une étude en cours….. comment ?! vous préférez voir la palette de D. Kassan ?! Bon, ok, je vous comprend. Il a même fait un article sur le sujet :

ParallelPalette (la palette parallèle)

Pratique non ? Il y a même deux supports pour ses médiums. Pour ceux qui ne lisent pas l’anglais (américain) et qui ne savent pas se servir de Google traduction, voici en gros ce qu’il raconte. A force de peindre en ayant sa palette sur le côté, il a souffert de douleurs lombaires. Il a donc eu l’idée de mettre en place une palette au même niveau que sa peinture. Cela lui évite les douleurs et en même temps, cela lui permet d’avoir la même lumière sur sa peinture et sa  palette. C’est très utile.
A savoir, il va essayer de commercialiser cette palette pour fin de l’automne, affaire à suivre…

Bon, et voici maintenant mon plan de travail (et oui, vous n’y couperez pas ! ) :

Photo de mon chevalet lors d'une étude d'un portrait
Disposition de ma palette lors d’une étude.

La peinture est au format A4 et ma planche de travail fait 51 X 40 cm. Sur le côté gauche (je suis gauchère) vous pouvez voir un morceau de carton sur lequel j’ai fixé un chiffon de coton (non pelucheux) et ma petite palette en carreau de faïence. Ils sont maintenus par de simples pinces à dessin. Le tout repose sur mon chevalet de table.

J’ai déjà utilisé ma grande palette de cette façon, le principe est le même. Mais dans cette étude, je n’en avais pas l’utilité même si elle se trouve à côté de moi, sur la table, en cas de besoin.

Oh ? Vous pensez que j’ai copié D. Kassan ? Et bien non, désolée de vous décevoir….. j’ai copié mon professeur de dessin et de peinture Matthew Archambault de Drawing-Tutorials-Online.com. Il utilise un morceau de sopalin à la place de mon chiffon de coton et une feuille de papier spécial palette à la place de mon carreau de faïence. De plus, il a une palette en plexiglass pour ses pré-mélanges à côté de lui.

A la place d’une palette blanche, essayez de trouver un carreau de couleur gris dans une tonalité moyenne, c’est plus pratique pour bien voir la valeur tonale de votre couleur.

Si vous voulez montrer votre palette ou votre poste de travail, n’hésitez pas à m’envoyer vos photos, je ferais un article sur le sujet.

Voilà, je crois que je vous ai tout dit. Essayez à votre tour et bonne peinture !

5 commentaires

    • Bonne remarque Croquedessin. Lorsque je fais la première sous-couche en terre d’ombre ou les glacis, je tiens ma petite palette à la main ou posé entre les deux pieds de mon chevalet de table. L’avantage de mon petit carreau, c’est qu’il ne pèse pratiquement rien. Par contre, si vous trouvez un carreau d’un gris uni et de tonalité moyenne, cela sera bien mieux que mon carreau blanc….

Laisser un commentaire, cela me fera plaisir.