Dessins - Plaisirs

Portrait de Linda Huber

Linda Huber : une américaine de talent !

Bonjour,

J’avais (et j’ai toujours, mais moins) un grand défaut en dessin, surtout au crayon graphite. Ce défaut, presque tous les débutants l’ont. Mais de quoi s’agit-il ? Et qu’est ce que cela a avoir avec Mme Linda Huber ??

D’ailleurs, connaissez vous Mme Linda Huber ??

Linda Huber est née à Brooklyn en 1958. Elle dessine depuis plus de 40 ans. Son médium de prédilection est le crayon graphite. Ses dessins sont d’un très grand réalisme. C’est, à mon avis, une artiste de grande qualité. Elle est spécialiste dans les portraits mais aime aussi dessiner des objets pour recréer des effets de textures. Et moi qui suis fan de dessin réaliste, je suis aux anges !

Regardez son travail ! Moi, j’y prends beaucoup de plaisirs :

dessin d'une bouteille de vin remplissant un verre

dessin avec effet de texture de Linda Huber

Un dessin au crayon graphite tout simple, sans fioriture, mais si vous regardez de plus près, vous verrez un dessin d’une grande pureté.

Linda Huber travaille surtout au crayon porte-mine et semble beaucoup utiliser le 2b et le 3 B, mais elle utilise toute la gamme des crayons allant jusqu’au 9B  pour obtenir de beaux noirs. Sur son site, dont je donne le lien plus bas, vous verrez des vidéos explicatives de ce dessin (hélas, des vidéos d’assez mauvaise qualité, en tout cas, pour ce dessin).

dessin au crayon graphite d'une voiture de collection.

une Mustang de 1965

Franchement, on ne peut qu’apprécier un tel dessin ….

Avez-vous remarqué le souci du détail ? La qualité des reflets sur la voiture ? Linda Huber a empêché la voiture de « flotter » dans la feuille en mettant une ombre sous la voiture. Personnellement, j’oublie très souvent ce détail qui donne plus de réalisme à un dessin.

superbe dessin d'un chat tigré

Chat tigré au graphite

Et que dire de ce chat ?! On dirait une photo !

J’ai dessiné une lionne (dessin que vous découvrirez un autre jour) et la qualité n’a rien avoir avec ce dessin, mais je sais le temps qu’il a fallu pour réaliser ce chat et du travail que cela a demandé. Linda Huber a su rendre son regard très expressif.

Planche de travail de Linda Huber avec accessoire

Planche de travail de Linda Huber

Regardez bien la planche sur laquelle repose ce dessin. Elle permet de bien maintenir la feuille. Regardez aussi les accessoires utilisés : les crayons graphites et les portes-mines bien sûr, mais aussi gomme mie de pain (matière grise déformée), les estompes de papier roulé de tailles différentes ainsi que du papier mouchoir (qui sert aussi d’estompe). Tout le matériel nécessaire est représenté ici. Elle utilise aussi beaucoup du papier bristol. C’est un papier très lisse et cartonné (il existe dans différentes épaisseurs).

Quel est son secret pour dessiner avec autant de réalisme ?

Elle vous explique très bien (mais en anglais) quelles sont les règles pour bien réussir un dessin. En voici quelques points :

  • Choisir une photo de qualité avec des ombres bien marqués. Un bon contraste;
  • Travailler par petites zones d’1 ou 2 centimètres;
  • Utiliser un miroir lors de l’élaboration d’un portrait (cela permet de mieux voir les défauts);
  • Dessiner les minuscules détails, car ce sont eux qui donnent du réalisme au dessin;
  • Si vous n’êtes pas heureux avec un dessin, re-dessinez jusqu’à ce que vous le soyez.  Nous avons vraiment beaucoup à apprendre de la pratique … et que le dessin soit toujours un plaisir.

Voilà, c’e sont les principaux conseils de Linda Huber, mais elle en donne beaucoup d’autres sur son site.

Non, franchement, j’ai toujours autant de plaisir à regarder ses dessins :

Dessin au crayon graphite d'un joli bébé

Dessin au crayon graphite d’un bébé

Vous trouverez pleins d’autres dessins sur son site. Je n’ai pas mis ici les plus jolis, alors n’hésitez pas à le visiter. Même si vous ne comprenez pas l’anglais, les images se passent de commentaires.

Mais au fait, quel est donc ce défaut dont je parlais plus haut ?

L’impatience !

Et oui, et c’est le lot de bien des débutants en dessin. Bâcler un dessin tout simplement parce que l’on veut aller trop vite. Vouloir finir un dessin avant même de l’avoir commencé. Et au final, on ne donne pas tout dans notre dessin.

Avec Mme Linda Huber, j’ai appris qu’un dessin de qualité se faisait en prenant son temps et qu’un dessin pouvait prendre une vingtaine d’heures de travail voire bien plus.

J’ai appris la patience du dessin grâce à elle : c’est l’un des grands secrets de la réussite d’un dessin : prendre son temps, et faire les choses bien.

Voilà, j’espère vous avoir mis l’eau à la bouche. Voici le lien vers son site :

Imaginee

Je souhaite remercier Linda Huber qui a eu la gentillesse de m’autoriser à mettre ses images sur mon blog.

Laisser un commentaire, cela me fera plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 commentaires sur "Linda Huber : une américaine de talent !".

Publicité

Les Catégories du site :