Dessins - Plaisirs

Le dégradé en peinture

Avez-vous déjà essayé de faire un dégradé en peinture ?

Je suppose que oui, car c’est incontournable, que cela soit pour peintre un ciel ou indiquer un jeu de lumière sur un objet. C’est une des choses que l’on apprend en premier sur PTO.

J’ai utilisé une feuille de format A4 avec deux couches de gesso, et j’ai préparé six graduations de gris en partant d’une valeur quasiment noire.

J’ai d’abord étalé mes couches à la suite l’une de l’autre à l’aide de brosses en soie de porc. Oui, j’ai bien dit des brosses, une pour chaque couleur pour ne pas avoir à nettoyer mon pinceau à chaque fois, surtout que je vais m’en resservir.

Puis, j’ai mélangé les bords de chaque couche l’une avec l’autre en réutilisant mes pinceaux qui m’ont déjà servies pour les couches précédentes.

Ensuite, j’ai utilisé un pinceau à bout arrondi pour tapoter ma peinture et après j’ai utilisé un pinceau éventail pour tout lier.

Cela semble facile au premier abord, mais si on veut un dégradé parfait (ou presque parfait) il faut y passer beaucoup de temps.

Voici le dégradé de gris que j’ai réalisé en suivant les vidéos de mon cours de peinture :

dégradé de gris réalisé à la peinture à l'huile

Dégradé de gris

Laisser un commentaire, cela me fera plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 commentaires sur "Le dégradé en peinture".

Publicité

Les Catégories du site :