Logo de Dessins et Plaisirs

Comment Léonard de Vinci a préparé sa Sainte Anne

Beaucoup de gens pensent que la peinture se fait d’un trait, ou presque, dans un éclair de génie. Il n’en ai rien, même pour les plus grands peintres ayant jamais existé. En tout cas, pour ‘mes’ plus grands peintres…..

Le musée du Louvre ou plutôt sa direction et ses experts cherchent à mieux comprendre les chefs d’œuvre de grands peintres comme Léonard de Vinci. Grâce à des écrits de De Vinci lui même ou à ceux de ses contemporains, grâce aux croquis et dessins préparatoires, voici ce que l’on peut découvrir :

 Le dessin qui a été piqué de trous et sur lequel on passe un petit sac contenant de la poudre de fusain, par exemple, est appelé un poncif. Cela sert à faire des reproductions d’un dessin original. Très pratique pour recopier à plusieurs exemplaires un même dessin. On peut utiliser de la poudre de fusain, ou de la poudre de graphite. Attention de ne laisser que peu de médium sur le dessin reproduit, surtout si on s’en sert d’ébauche pour une peinture.

1 commentaire :

Laisser un commentaire, cela me fera plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.