Logo de Dessins et Plaisirs
dessin de Léonard de Vinci

Les citations d’artistes

Voici une liste de citations que j’apprécie personnellement.

Xavier de Langlais

 » Primauté de la technique sur la matière, telle est la leçon qui se dégage de cette observation d’ordre général.
Convaincus de la justesse de cette première leçon, nous n’en choisirons pas moins nos matériaux avec un soin extrême, mais en nous persuadant que c’est surtout de leur utilisation plus ou moins judicieuse que dépendra l’avenir de nos œuvres. « 

Xavier de Langlais extrait de son livre ‘La technique de la peinture à l’huile’ p.326.

L’auteur parle ici de certains peintres qui étaient de grands peintres (ex. Delacroix) mais de mauvais techniciens avec des œuvres incapables de durer dans le temps. Pour De Langlais, il faut, entre autre choses, respecter un minimum de 15 jours entre les couches et bien sûr peindre ‘gras sur maigre’.

Cennino Cennini

 » Le plâtre une fois ras comme l’ivoire, tu dois dessiner avec du charbon de saule ou avec le plomb (mine de plomb) ou encore avec un stylet d’argent.
Dessine d’une main légère, ombre les plis et les visages : quand tu auras fini de dessiner (surtout si c’est un panneau de grand prix et dont tu attends gain et honneur) laisse en repos quelques jours ; retourne le voir de temps en temps, en retouchant partout ou cela te paraîtra nécessaire. Quand ton ouvrage te semblera fort près du bien, si tu peux copier et voir des choses faites par les grands maîtres, n’en aie pas de honte, ta figure s’en trouvera mieux. « 

J’ai pris cette citation sur le livre de Langlais : ‘La technique de la peinture à l’huile’ :

Cennini conseille ensuite de raffermir le trait avec un petit pinceau d’écureuil bien pointu.
Lorsque Cennino Cennini parle de plâtre, il s’agit de plâtre amorphe avec de la colle de peau. De nos jours, on utilise du gesso.

Le charbon de Saule, c’est notre bon vieux fusain, et le stylet d’argent…..je vous renvoie à Wikipédia.

Pour moi, cette citation signifie qu’il faut revenir plusieurs fois sur son ouvrage pour être sûr de la qualité de son travail. Il faut avoir aussi beaucoup de patience et ne pas être pressé. Ce texte dit aussi qu’il ne faut pas rejeter le travail de ses prédécesseurs et si l’un d’entre eux à fait quelque chose qui peut vous servir, ou que vous admirez, alors, il ne faut pas hésiter à s’entraîner à copier son oeuvre. Cela permet d’apprendre à bien dessiner ou à bien peindre. Cependant, je dis bien s’entraîner à copier : il est hors de question de copier le travail de quelqu’un d’autre et de le faire passer pour sien. Cela, c’est du vol. Non, il s’agit de copier dans le but d’apprendre une technique.

Le petit pinceau d’écureuil ….. remplacez-le par un pinceau très fin en poil de martre.

Antony Ryder

« En peinture, tout dépend du dessin. Le dessin est la structure interne qui soutient et organise la composition, et celui qui veut apprendre à peindre doit apprendre à dessiner. Mais le dessin est plus qu’un simple accessoire de la peinture : c’est un art à part entière. »

Citation d’Anthony Ryder, dans le guide complet de l’artiste pour dessiner le nu.

Voir, c’est connaître, reconnaître, c’est savoir ce qu’on voit. Ce n’est pas parce que vous avez vu quelque chose que vous l’avez réellement regardé. Et ce n’est pas parce que vous avez regardé une chose que vous l’avez vue.

Anthony Ryder (Le guide complet de l’artiste pour dessiner le nu).

Raphaël Jodeau

Un peuple qui perd son art est un peuple qui perd son âme.

Citation de Raphaël Jodeau, lu sur le site de « Sauvons l’art !« .

Victor Mottez

Si les flots des âges va toujours découvrant des choses nouvelles, il en recouvre aussi bien d’anciennes dont peu à peu la mémoire se perd parmi les hommes. Aussi sont mal-avisés ceux qui ne cherchent pas à perpétuer avec la plume au moins les choses utiles, car alors c’est en vain que la postérité en recherche l’origine, le perfectionnement et l’usage.

Victor Mottez, traducteur du ‘Traité de la peinture à l’huile ‘ de Cennino Cennini.

Jean-Léon Gérôme

Lorsque vous dessinez, la forme est la chose importante. Mais en peinture, la première chose est de rechercher l’impression générale de la couleur…. Toujours peindre un croquis d’après nature tous les jours.

Jean-Léon Gérôme d’après le livre de James Gurney ‘Color and Light‘.

jean auguste dominique Ingres

Dessiner ne veut pas dire simplement reproduire des contours, le dessin ne consiste pas simplement dans le trait : le dessin c’est encore l’expression, la forme intérieure, le plan, le modelé. Voyez ce qui reste après cela ! Le dessin comprend les trois quarts et demi de ce qui constitue la peinture. Si j’avais à mettre une enseigne au-dessus de ma porte, j’écrirais : École de dessin, et je suis sûr que je ferais des peintres.

Notes et pensées du livre ‘ Ingres, sa vie, ses travaux, sa doctrine ‘ par H. Delaborde,

Léonard de Vinci

Un peintre qui n’a presque point de doutes dans les études qu’il fait, n’avance guère dans son art. Quand tout paraît aisé, c’est une marque infaillible que l’ouvrier est peu habile, et que l’ouvrage est au-dessus de sa portée : mais lorsqu’un peintre, par la force et par l’étendue de son esprit, connaît toute la difficulté de son ouvrage, alors il rend plus parfait de jour en jour à mesure qu’il fait de nouvelles réflexions, à moins que quelque raison ne l’oblige de le finir en peu de temps.

Livre intitulé ‘le traité de peinture de Léonard de Vinci’ page 19.

L’habitude de l’ordre et de la méthode dans les premières études facilite singulièrement pour l’avancement ; C’est le fruit de la patience, de la constance et du courage qui aide à vaincre les obstacles qu’on rencontre à chaque pas dans un art où plus on avance, plus on trouve de difficultés.

Page 6 du livre : Traité de la peinture par Léonard de Vinci
Léonardo, P M Gault de Saint Germain

Ceux qui s’abandonnent à une pratique prompte et légère avant que d’avoir appris la théorie¹, ou l’art de finir leurs figures, ressemblent à des matelots qui se mettent en mer sur un vaisseau qui n’a ni gouvernail ni boussole : ils ne savent quelle route ils doivent tenir. La pratique doit toujours être fondée sur une bonne théorie, dont la perspective est le guide et la porte ; car sans elle on ne saurait réussir en aucune chose dans la peinture, ni dans les autres arts qui dépendent du dessin.

¹. La théorie de l’art doit s’entendre ici comme l’étude complète de toutes les parties de la peinture.

Le traité de la peinture de Léonard de Vinci page 52.

C’est avec le dessin que l’on jette les premiers fondements de la science de peindre. Sans étude bien approfondie de cette partie de la peinture, toutes les autres n’ont point de solidité ; elle est si essentielle que pour en faire connaître l’importance, il faut s’appuyer d’une autorité.

Le traité de peinture de Léonard de Vinci, page 4.
Léonardo, P M Gault de Saint Germain

3 commentaires

  1. J’aime particulièrement celle-ci : un peuple qui perd son art est un peuple qui perd son âme ! C’est tellement vrai surtout de nos jours où l’on veut tout mondialisation, globaliser …. 🙂

    • Oui, elle est très bien. Surtout à notre époque où on préfère les crottes en plastiques de 3 mètres et les canards plastiques de 10 mètres plutôt qu’un Rembrandt ou plus récemment un David Gray, un David Kassan ou encore une Sandy Taillan (toute place gardée) 😀

Laisser un commentaire, cela me fera plaisir.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.